« La Jeunesse dorée d’Instagram a tué les graffeurs »

Article du site Web Numerama: Instagram et les réseaux sociaux sont-ils en train de tuer le street art ?


En avril dernier, Nicola Harding et Rachel E Smith, étudiantes en philosophie à l’Université de Manchester ont présenté leur recherche sur le rôle des réseaux sociaux et l’essor du Street art. Elles ont cherché à déterminer si son succès numérique illustre le caractère contestataire du mouvement ou s’il a favorisé sa commercialisation.